Alzheimer et maladies apparentées

Publié le par Cobra

 

La maladie d'Alzheimer porte le nom du médecin allemand qui l'a initialement décrite en 1907. Pendant longtemps, et souvent encore confondue avec les signes du vieillissement, elle peut maintenant être correctement diagnostiquée. Cette maladie neurodégénérative du tissu cérébral affecte en un premier temps le lobe temporal interne et l'hippocampe qui sont le siège principal de la mémoire. Elle s'étend ensuite à d'autres régions du cerveau affectant le comportement cognitif dans ses manifestations les plus graves (humeur, émotions, gestuelles, orientation, langage...) pouvant amener la mort.

Avec environ un million de malades en France, cette maladie en est la 4ème cause de décès, à égalité avec le diabète. D'après la tendance actuellle, en 2020, un Français de plus de 65 ans sur quatre en souffrirait. A ce jour, il n'existe aucun traitement curatif, et ceux proposés, associés à certains modes de vie, parviennent à ralentir quelque peu l'évolution de la maladie, sans pour autant pouvoir la stopper.

Au-delà des chiffres qui nous alertent, aussi importants soient-ils (nombre de malades, de décès, et les coûts faramineux qui pèseront de plus en plus sur le budget de la santé), c'est la souffrance et le combat quotidien des malades et des familles qui sont devenus maintenant insupportables.

Tous les pays développés ont pris conscience de l'urgence à mettre en place les moyens de lutte : développement de la recherche médicale, amélioration de la prise en charge des malades, aide aux familles. En France, plusieurs plans à orientations se sont succédés depuis 2001, avec certains succès, et celui en place actuellement est le plan 2008-2012.




Les liens incontournables :

France-Alzheimer, seule association reconnue d'utilité publique dans le domaine de la maladie d'Alzheimer et les maladies apparentées, est présente dans toute la France à travers d'associations et d'antennes de proximité. Elle compte environ 90 000 adhérents et donateurs, et au-delà du soutien aux malades, familles et aidants, elle contribue financièrement à la recherche (7 millions d'euros depuis la première "bourse recherche" décernée en 1988, et plus d'un million d'euros en 2009).

http://nsm03.casimages.com/img/2010/05/23//100523082853221006083315.png

Annonce du plan Alzheimer 2008-2012 : discours du Président de la République

La maladie d'Alzheimer-Wikipédia

 

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article